Sportive et crépue : une alliance qui peut fonctionner

 

1024px-Serena_Williams_(9630783949)

 

Beaucoup de femmes, se refusent à porter leur cheveu à l’air libre, en avançant comme argument qu’elles font du sport. Ainsi elles portent tissages et perruques en permanence.

Je ne sais pas vous, mais je préfère en faisant du sport porter mes cheveux à l’air libre plutôt que de les étouffer, car lorsqu’on fait du sport, notre cuir chevelu transpire. Pour les tresses à rajouts et les perruques, ça va encore ; elles permettent d’accéder facilement au cuir chevelu. En revanche, si l’on porte un tissage, l’on doit normalement laver son cuir chevelu et les extensions régulièrement, à plus forte raison si l’on fait du sport. Je pense que les affirmations avancées par ces personnes sont en fait dues à une méconnaissance du cheveu. En effet, porter ses cheveux au naturel est conciliable avec la pratique régulière d’un sport. Si, si, je vous assure ! Pour cela, il suffit de connaître quelques astuces.

 Je ne suis pas une grande sportive. J’en ai pratiqué pendant des années et depuis quatre ans je le faisais de façon très aléatoire. Cependant, le sport, en plus de permettre de se maintenir en forme lorsqu’on le joint à une alimentation équilibrée, a aussi des vertus relaxantes. Le temps d’une séance de sport on oublie tous ces soucis ! D’où ma décision depuis plusieurs mois de pratiquer du sport régulièrement. J’en fais trois à quatre fois par semaine. Vous devez vous dire que je galère pour gérer mes cheveux avec toutes ces séances de sport ! Je vais vous démontrer que non.

 

 

Mes petites astuces pour faire du sport sans contraintes 

 

 

Faire des coiffures protectrices

 

Généralement, comme mes cheveux ne sont pas très longs je fais un afro puff.

cici-with-cornrows

Vous pouvez aussi faire des chignons, où si vous avez plus de temps des vanilles, des nattes couchées. L’essentiel, c’est que vos cheveux soient attachés pour ne pas qu’ils vous gênent pendant l’effort et éviter qu’ils s’emmêlent. Pour empêcher les gouttes de transpiration de trop atteindre vos cheveux, mettez un bandeau de sport.

Les nattes couchées ont l’avantage de garder vos cheveux étirés. Il ne faut pas se leurrer, les beaux cheveux que vous avez avant le sport rétrécissent énormément à la fin de la séance et la coiffure de départ ne ressemble plus à rien, surtout si vous faîtes de la natation. En effet, les cheveux afro ont la particularité de rétrécir dès qu’ils sont en contact avec l’eau.

 

 

 

 Faire des co washes

 

Pour moi, il est hors de question de ne pas laver mes cheveux après le sport. Or, les shampoings agressent les cheveux ; il faut limiter leur fréquence d’utilisation à une séance hebdomadaire au maximum. La solution c’est d’avoir recours au co wash. On choisit un après shampoing, mais pas n’importe lequel, il faut s’assurer que sa composition soit saine. On applique l’apprès shampoing sur la tête raie par raie, on masse le cuir chevelu avec le bout des doigts, et pas les ongles ! Ensuite on rince. L’après shampoing Pink Paradise ou le masque Repair Time de la marque Les secrets de Loly font bien l’affaire. 

En pratique, cela peut sembler tout de même pénible de procéder à un lavage après chaque séance de sport, surtout que l’on sait que les cheveux afro s’emmêlent énormément.

 

Il y a diverses de méthodes pour pallier à ce problème  :

 

1. faire quatre vanilles, rien de plus rapide.

ou

2. appliquer l’après shampoing raie par raie et frotter. Cette méthode est déconseillée pour le shampoing, mais si vous avez bien choisi votre après shampoing, vos cheveux devraient être doux.

 

 

 

Le vinaigre de cidre

 

Si l’on a l’impression que le lavage à l’après-shampoing ne purifie pas assez le cuir chevelu, on peut utiliser la technique du rinçage au vinaigre de cidre. On met trois cuillères à soupe de vinaigre de cidre dans une bouteille d’un litre d’eau. On utilise cette eau pour faire le tout dernier rinçage de notre shampoing. Au début, j’étais sceptique sur les vertus du vinaigre de cidre, mais après l’avoir testé, je l’ai approuvé. On sent que le cuir chevelu «respire».

Le rinçage au vinaigre de cidre est à faire avec modération, car il referme les écailles du cheveu, ce qui les empêche d’ «absorber» l’eau, dont notre cheveu a impérativement besoin.

 

Lemon

On peut également remplacer le vinaigre de cidre par du vinaigre blanc, ou par un jus de citron fraîchement pressé.

 

 

 

 

Les masques aux poudres

 

Les poudres d’ortie piquante et de neem sont notamment recommandées pour purifier le cuir chevelu. Vous pouvez vous procurer ces poudres chez henneetsoinsdailleurs ou chez aroma-zone.

 

La poudre d’ortie :

Elle est obtenue à base de feuilles d’ortie séchées à l’air libre et écrasées. Elle peut être utilisée en shampoing sec et est idéale pour réguler la production de sébum du cuir chevelu. Elle est donc particulièrement indiquée pour traiter les pellicules.

 

La poudre de neem : 

Le neem est une plante ayurvédique, tout comme l’arbuste de henné. La poudre obtenue à partir de cette plante purifie le cuir chevelu, aide à lutter contre les pellicules et les démangeaisons.

 

Pour ces deux poudres, le modus operandi est identique :

Mélanger ces poudres avec de l’eau chaude et une huile de votre choix jusqu’à obtenir une texture soyeuse, ni trop liquide, ni trop solide.

Il est conseillé de les garder sur la tête une heure, mais je ne garde pas les poudres très longtemps. 30 minutes tout au plus.

 

N.B : il faut disposer de temps et faire preuve de patience, car le rinçage de ces poudres est un enfer ! Pour plus de facilité je vous conseille de plonger votre tête dans un seau et de verser l’eau jusqu’à ce que tous les résidus aient disparu, ou alors de procéder à un co wash par la suite.

 

 

 Le rinçage au thé

 

On l’utilise de la même manière que le rinçage au vinaigre de cidre, c’est-à-dire en dernière eau de rinçage. Il apporte de la brillance au cheveu. Pour clarifier le cuir chevelu voici une recette simple que j’ai testée :

  • Mettre de la poudre de gingembre, d’ortie et quelques feuilles de menthe dans un filtre à café, ou dans un pied collant découpé (ma technique de radine qui n’a pas investi dans un filtre).
  • Plonger cette infusion dans de l’eau bouillante comme lorsqu’on prépare du thé.
  • Laisser infuser et refroidir.

 

A verser sur les cheveux en dernière eau de rinçage.

 

 

Le secret, c’est vraiment de tester ! Ce ne sont qu’après de nombreux essais que vous trouverez la routine qui vous convient. Bon sport !

 

Quelle est votre méthode pour gérer votre vie de femme et de sportive ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

6 commentaires

  1. Oooo c’est drôle! Je me posais justement la question parce que je vais faire de la natation chaque lundi et je me demandais comment j’allais faire justement, surtout qu’à côté je fais de la Capoeira 2 fois par semaine

    1. Je suis ravie d’avoir pu t’aider.
      Oh tu fais de la capoeira ? Je trouve ça tellement beau à regarder. Je n’en ai jamais fait par contre.
      Pour le sport en tout cas mon incontournable ce sont les coiffures protectrices. Je fais des petits choux ou un puff quand j’ai la flemme, et je suis partie!

  2. Oui je fais de la Capoeira :)! Si ça t’es sur paris et que ça te tente, t’es la bienvenu:)
    Pour la capo ça va aller mais c’est plutot pour la piscine que je vais galèrer:(

    1. J’aurais adoré, mais malheureusement je ne vis pas sur Paris.
      J’avoue que pour la piscine c’est compliqué et le bonnet ce n’est pas ce qu’il y a de plus glamour…
      Il faut faire des tests et au fur et à mesure tu trouveras la combinaison qu’il faut ^^.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *